Pressroom

L’avènement de la société du commentaire (Le Monde)

Sur les plateaux radio ou télé des chaînes d’info, experts et essayistes, journalistes et communicants sont invités à commenter en permanence l’actualité. Progrès démocratique ou régression idéologique ?

« La société numérisée est gouvernée par les algorithmes et revêt une forme binaire, poursuit Pierre Musso, professeur honoraire de sciences de l’information et de la communication à l’université de Rennes-II et professeur associé à l’école Télécom Paris. C’est le règne du feed-back, où triomphe le binôme action-réaction, comme l’illustre l’alternative entre “like” (“j’aime”) et “no like” (“je n’aime pas”) sur Facebook. »