Enseignant-Chercheur en Implantation d’algorithmes d’intelligence artificielle dans les systèmes embarqués à Télécom Paris - CDI

Caractéristiques du poste :

Date limite : 12 mars 2023
Localisation : 19 Place Marguerite Perey, Palaiseau 911240
contrat : CDI

Télécom Paris, école de l’IMT (Institut Mines-Télécom) et membre fondateur de l’Institut Polytechnique de Paris, est une grande école du top 5 des écoles d’ingénieurs généralistes françaises. Institution à « taille humaine » mais à forte composante internationale, Télécom Paris est reconnue pour sa proximité avec les entreprises. Cette école publique garantit une excellente employabilité dans tous les secteurs et apparait comme la 1ère grande école d’ingénieurs sur toute la verticale du numérique (des couches matérielles jusqu’aux usages).

Avec des enseignements d’excellence et une pédagogie innovante, Télécom Paris est au cœur d’un écosystème d’innovation unique, fondé sur l’interaction et l’importance du mode projet dans sa formation d’une part, et de l’autre part sur sa recherche interdisciplinaire. Ses enseignants-chercheurs sont affiliés à deux laboratoires de recherche: d’une part, le laboratoire LTCI qui est présenté par le HCERES comme une unité phare dans le domaine des sciences du numérique avec un rayonnement remarquable à l’international; et d’autre part, le laboratoire i3, Institut interdisciplinaire de l’Innovation (I3 – UMR 9217 du CNRS), qui poursuit un programme de recherche multidisciplinaire centré sur l’innovation dans le cadre d’une collaboration avec l’École Polytechnique et Mines ParisTech.

Basée à Palaiseau, au cœur du campus de l’Institut Polytechnique aux côtés de l’École polytechnique, de l’ENSTA, de Télécom Sud Paris et de l’ENSAE, Télécom Paris est également dotée d’un incubateur basé à Paris Au cœur de l’écosystème français des start-ups.

Télécom Paris se positionne comme le laboratoire à ciel ouvert de tous les grands défis technologiques et sociétaux : intelligence artificielle, informatique quantique, IOT, cybersécurité, grands équipements numériques (Cloud), 5G/6G, Green IT.

CONTEXTE SCIENTIFIQUE

Les nouvelles applications du numérique requièrent de plus en plus d’objets connectés intégrant des algorithmes complexes et devant satisfaire un haut niveau de performance et de robustesse (véhicule autonome, IoTs, réseaux haut-débit, industrie 4.0, smart home, etc). L’équipe SSH répond à ces besoins nouveaux par des projets ambitieux en collaboration avec de nombreux partenaires académiques ou industriels. La recherche porte sur les architectures des systèmes embarqués et circuits numériques sous fortes contraintes visant l’optimisation des performances en termes de rapidité d’exécution, sécurité, sûreté de fonctionnement, complexité et basse consommation. La validation des propriétés à satisfaire s’appuie à la fois sur un formalisme mathématique, des simulations de modèles et des conceptions de prototypes à base de technologies matérielles et logicielles.

Télécom Paris a identifié un fort besoin dans le domaine de l’Intelligence Artificielle/Méthodes d’apprentissage (IA/ML) dans les applications à base d’objets connectés (IoT) et de systèmes embarqués. L’emploi d’algorithmes d’intelligence artificielle dans les systèmes embarqués est un cas d’usage majeur et stratégique adressé par SSH. Le fait d’inférer des modèles IA au niveau « edge » ou utilisateur final dans les objets connectés procurent de nombreux avantages qui nécessitent une exploration à tous les niveaux : algorithmes, architectures, technologie, optimisation des calculs et mémoires dans un système limité en ressources. L’implantation des modèles IA doit également se faire sans compromettre la sûreté et la sécurité des algorithmes et données. Cette recherche se fait en collaboration étroite avec des équipes compétentes en conception de circuits (C2S, LabSoC), logiciel embarqué (ACES) et méthodes d’apprentissage (S2A).

L’équipe se caractérise par une activité d’enseignement significative dans les cursus ingénieur et Masters sur la thématique des systèmes embarqués avec une pédagogie marquée par les travaux pratiques et les projets. Elle s’appuie sur l’activité de recherche afin d’intégrer dans ses cours les technologies et méthodes de conception les plus récentes.

EXPERTISES SCIENTIFIQUES SOUHAITÉES

Le candidat sera titulaire d’un doctorat, en début ou en milieu de carrière cherchant à développer et établir sa recherche, à appliquer et faire évoluer ses compétences en matière d’enseignement. Il/elle devrait idéalement avoir un dossier de recherche solide ou en cours de développement qui implique l’utilisation de la conception de systèmes embarqués, les méthodes d’apprentissage, le traitement du signal appliqué, l’internet des objets, etc,

Plus précisément, le candidat doit avoir des compétences en architectures et méthodes de conception des systèmes et circuits embarqués à base de technologies matérielles et logicielles. Il devra maîtriser la théorie et la pratique des systèmes embarqués, de l’algorithme au prototypage utilisant les techniques de validation par modélisation, les technologies FPGA et/ou ASIC, des cœurs de processeurs et leurs couches logicielles. En complément le candidat doit avoir une très bonne connaissance des algorithmes IA, notamment ceux à base d’apprentissage, et une expérience significative dans leur implantation avec des technologies logicielles et/ou matérielles. Sur ce dernier point le fait d’avoir été confronté à un travail d’optimisation pour trouver la meilleure adéquation entre un algorithme IA et une architecture satisfaisant de nombreuses contraintes physiques et de coût serait souhaitable.

Une expérience significative de publications dans les journaux et les conférences de premier plan est requise. Le candidat doit avoir les capacités à initier des projets et des collaborations académiques et industriels au sein d’IP Paris, avec les meilleures équipes nationales, internationales. Une expérience de l’enseignement supérieur ainsi qu’une maîtrise de l’anglais écrit et oral sont indispensables.

Il est souhaitable que le candidat dispose de compétences complémentaires dans l’ingénierie des technologies de l’information et de la communication parmi ces différents domaines :

  • Les nouvelles technologies micro-électroniques
  • La cryptographie
  • La sûreté de fonctionnement et les systèmes résilients
  • Les attaques physiques sur les systèmes embarqués, les protections associées
  • Les vulnérabilités et attaques logicielles, les protections associées
  • Les protocoles de communications

MISSIONS PRINCIPALES DU POSTE

1. Participer à la conception et la mise en œuvre d’enseignements en économie industrielle et en économie numérique
2. Conduire des recherches en économie du numérique
3. Participer au développement de partenariats, de collaborations et de relations contractuelles dans son domaine scientifique.

ACTIVITÉS

Enseignement : en coordination avec les autres enseignants-chercheurs de son groupe,
– Participe aux enseignements d’économie du département dans le cursus ingénieur de l’école et les masters co-habilités ;
– Assure l’encadrement de projets d’élèves ;
– Conçoit des cours, produit des supports correspondants (y compris des ressources numériques) et développe des outils pédagogiques destinés aux enseignements dispensés dans le domaine précité ;
– Participe à des ateliers de formation destinés aux enseignants.
Recherche :

– Développe une activité de recherche dans le domaine de l’économie du numérique, empirique ou théorique ;
– Publie dans les grandes revues scientifiques en économie ou en management et participe aux conférences de référence ;
– Participe à des projets impliquant des partenaires de l’Institut Polytechnique de Paris, l’Institut Mines-Télécom ou extérieurs, des mondes académiques ou de l’entreprise, en particulier dans le cadre de projets structurants ou de projets nationaux ou européens.
Animation :

– Participe et contribue à l’animation scientifique du Groupe qui l’accueille (séminaires, soutenances, jurys).
Participation à la notoriété de l’Ecole et de l’Institut Polytechnique de Paris :

– Publie les résultats de ses travaux de recherche ;
– Réalise des présentations et des conférences ;
– S’implique dans les sociétés savantes ou professionnelles ;
– Entretient des relations étroites avec les institutions académiques, les centres de recherche et les entreprises.
Divers :

– Participe à l’animation scientifique, pédagogique et de gestion du Département SES ou de l’école ;
– Rend compte des activités et des résultats qui relèvent des missions dont il a la charge.

Pré-requis du poste

Compétences, connaissances et expériences indispensables :
– Qualification de niveau doctoral en économie industrielle empirique ou théorique ou des domaines proches (microéconomie, économie publique, etc.) ;
– Expérience de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
– Connaissance de l’économie du numérique ;
– Maîtrise de l’anglais oral et écrit.

Compétences, connaissances et expériences souhaitables :
– Expérience post-doctorale dans un laboratoire académique ;
– Expérience internationale ;
– Expérience de l’enseignement.

Capacités et aptitudes :
– Capacité à travailler en équipe, qualités relationnelles ;
– Qualités pédagogiques ;
– Aptitude à la rédaction et à la synthèse.

NIVEAU DE FORMATION / EXPERIENCE REQUIS

– Doctorat ou équivalent ;
– Fonctionnaire appartenant à un corps recruté par la voie de l’École Polytechnique ou de l’ENA ou ancien élève de l’École Normale Supérieure avec expérience professionnelle ≥ 3 ans ;
– Diplôme d’une École d’ingénieurs ou de commerce et de gestion ou équivalent avec expérience professionnelle ≥ 5 ans ;
– Diplôme Bac + 5 ou équivalent avec expérience professionnelle ≥ 5 ans ;
– Cadre d’entreprise de très haut niveau avec expérience professionnelle ≥ 8 ans.

MODALITES DE CANDIDATURE
Pour candidater, veuillez joindre les documents suivants :

– un CV détaillé
– une lettre de motivation
– un descriptif des travaux de recherche passés, incluant la liste des meilleures publications (4 pages max.)
– un descriptif de l’expérience en enseignement de niveau universitaire ou en formation continue (3 pages max.)
– une copie d’un travail de recherche représentatif (job market paper)
– un énoncé des objectifs en matière de recherche et de participation à l’enseignement (3 pages max.)
– les noms et adresses mail de deux personnalités qualifiées pouvant donner un avis éclairé sur la candidature,

Localisation : Télécom Paris, 19 Place Marguerite Perey, 91120 Palaiseau, France

Date limite de candidature : 12 mars 2023

Contact : Jean-Luc Danger, département COMELEC (jean-luc.danger@telecom-paris.fr)

Postulez ici