Jocelyne Arquembourgprofesseure invitée au département SES

Repères biographiquesShort Biography

Chercheuse Invitée, Professeure à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3.

Jocelyne Arquembourg est Chercheure invitée à Telecom Paris, grande école composante de l’Institut Mines-Télécom, elle fait partie de l’Institut Interdisciplinaire de l’Innovation (I3), unité mixte de recherche du CNRS, et est membre de l’équipe SPE.

Par ailleurs, elle est Professeure en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris3.

Ses recherches portent sur la publicisation des problèmes sociaux liés à la santé et à l’environnement. Elle a fait partie de plusieurs comités scientifiques créateurs de programmes de recherche sur l’antibiorésistance, et du comité scientifique du JPIAMR au niveau européen, puis national. Elle a participé à la rédaction du rapport Carlet : « Tous ensemble sauvons les antibiotiques « , remis à la Ministre de la Santé, Madame Marisol Touraine, le 23-09-2015.


Activités : enseignement, recherche, projetsActivities : Teaching, Research, Projects

Elle a accompli des travaux de recherches sur la manière dont le problème de l’antibiorésistance a pris forme et est devenu public, en France et dans divers autres pays. Elle a dirigé un ouvrage collectif sur ce sujet en 2015 : L’antibiorésitance, un problème en quête de public, et a publié : « L’antibiorésistance en France, du risque à la menace pour la santé publique », in Questions de communication n°29, dir. Jocelyne Arquembourg, p.29-47, Presses universitaires de Nancy, Nancy, 2016.  Elle a co-organisé avec Nicolas Fortane, chercheur à l’INRA, un colloque international sur le rôle des SHS dans la compréhension des enjeux sociaux, politiques et économiques de l’antibiorésistance : Antibio addicts ? Defining and governing antibioresistance in the age of One Health. Elle vient de publier un chapitre d’un ouvrage collectif dédié aux Nouveaux territoires de la santé, Paris, ISTE ed., 2020. Elle a donné de nombreuses conférences sur ces questions, dont une à l’invitation de l’Académie de Médecine (séance penta académique du 13-06-2018) et une autre à la Fondation Mérieux  (1st AMR course, a One Health Challenge, 7-11-2019).
Elle a aussi étudié les controverses relatives à la maladie de Lyme et a publié un article dans The European Journal of Public Health : « Emergence of Lyme disease as a social problem: analysis of discourse using the media content », Clelia Pascal, Jocelyne Arquembourg, Philippe Vorilhon, Olivier Lesens, 05-11-2019.
Ses recherches portent actuellement sur les solutions numériques aux problèmes de santé et d’environnement, et sur le rôle de la communication numérique dans la circulation des connaissances scientifiques.
Elle enseigne notamment dans le master CISE (Communication et Information en Santé et Environnement) à la Sorbonne Nouvelle.