Pressroom

«Il faut repenser l’intelligence artificielle et déterminer ce qui pourrait la rendre plus utile pour faire face à des situations analogues au Covid-19» (Le Monde)

Les trois chercheurs de Télécom Paris David Bounie, économiste, Winston Maxwell et Xavier Vamparys, juristes, expliquent, dans une tribune au « Monde », que l’intelligence artificielle n’est pas encore assez mûre, que ce soit sur le plan technique ou sur celui de la confiance qu’elle doit susciter, pour être acceptée.

Présentée comme un formidable outil de prédiction, et par certains comme une réponse imparable à aux problèmes jusqu’ici les plus insolubles, l’intelligence artificielle (IA) semble avoir déçu : pourquoi ne nous a-t-elle pas prévenus de l’imminence et de la criticité de la pandémie à venir ? Pourquoi ne peut-elle pas rapidement nous indiquer les remèdes ou vaccins miracles qui, en quelques semaines, nous permettraient de nous débarrasser du Covid-19 ?