Pressroom

Menaces américaines contre la Russie : quelles conséquences financières ? (Le Monde)

La menace américaine d’exclure la Russie du système international d’informations financières SWIFT pourrait bien pénaliser… l’Europe et tous les pays qui achètent à la Russie des ressources énergétiques, observe l’économiste David Bounie dans une tribune au Monde.
David Bounie est professeur d’économie à Télécom Paris, co-titulaire de la chaire Finance digitale.

Le président américain, Joe Biden, a promis que, si la Russie envahissait l’Ukraine, elle devrait faire face à de « graves conséquences économiques ». Parmi les mesures envisagées, l’éviction de Moscou du système financier international connu sous le nom de Swift. Mais qu’est-ce que Swift ? Et est-ce une menace crédible ? Une bonne idée ? Quelles seraient les conséquences d’une telle mesure pour l’économie mondiale ?

La mondialisation des échanges nécessite la mise en place d’infrastructures de communication des informations financières. L’acronyme Swift (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication) désigne une plate-forme de messagerie internationale sécurisée, créée en 1977 dans le cadre d’une coopération entre Américains et Européens. La plate-forme est opérée par une société coopérative domiciliée en Belgique et dotée d’une gouvernance internationale, ce qui est censé renforcer sa neutralité. La Russie et la Chine, aux côtés des Américains et des Européens, sont représentées au conseil d’administration de la société.