Pressroom

Les biais, ces invités indésirables (L'Actuariel)

Du recrutement des sujets à la constitution de l’échantillon, différents types de biais sont susceptibles d’être introduits dans les études. En les identifiant, il est possible d’interroger leur influence sur les résultats et, parfois, d’en corriger les effets.
Pour Patrice Bertail, professeur de mathématiques à l’université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, il s’agit d’un biais statistique dit de sélection. « Ce biais apparaît lorsque les caractéristiques de la population étudiée sont différentes de celles de la population générale », note-t-il dans son article « Algorithmes : biais, discrimination et équité », co-écrit avec trois professeurs de Télécom Paris : David Bounie, Stéphan Clémençon, Patrick Waelbroeck.

(c) Illustration « neural meshes » auteur Macrovector_official via Freepik