Pressroom

Pourquoi de plus en plus d'artistes vendent leurs droits sur leur musique (La Libre Belgique)

De nombreux artistes vendent leurs droits sur leur musique. Un phénomène qui s’accélère depuis la pandémie. Les anciens tubes deviennent de plus en plus prisés, car ils génèrent des recettes stables.

[…] Privés de concerts, les artistes ont enregistré une nette baisse de revenus. Or, on sait que ceux-ci constituent la principale source de rémunération dans le milieu depuis la crise du disque. Pour assurer leurs arrières en ces temps incertains, certains […] ont donc préféré jouer la carte de la sécurité en vendant leurs droits. « Les artistes ont l’opportunité de transformer les droits sur leur musique en capital, donc obtenir une somme fixe, ou de les garder comme un flux financier avec tout ce que cela comporte d’incertitudes », soulève Marc Bourreau, professeur d’économie à Télécom Paris. Plutôt que d’attendre de récolter une somme sur le long terme, la vente leur permet de bénéficier directement d’une fameuse rentrée d’argent.

[…] Approchant des 81 ans, [Bob Dylan] l’auteur de “Blowin’ in the Wind” a sans doute également voulu anticiper sa succession. Il est en effet plus simple de léguer un montant défini que de laisser aux héritiers la tâche de devoir gérer tous les droits. L’économiste Marc Bourreau estime par ailleurs qu’un changement dans le système américain de taxation pourrait peser dans la balance : « À l’heure actuelle, la taxation du capital est plus faible que ne l’est la taxation des revenus. Mais cela va changer : Joe Biden veut aligner la taxation du capital sur celle des revenus ». L’impôt sur la cession d’actifs devrait augmenter de 20 à 40% cette année. Ce qui pourrait expliquer pourquoi certains artistes, encore loin de la retraite, comme Shakira ou John Legend, se sont laissés tenter récemment.

Image d’entête source Pvprod/Freepik