Chaire Ingénierie des Systèmes Complexes

Télécom ParisTech entre dans la chaire «Ingénierie des Systèmes Complexes » auprès de Thales, Dassault Aviation, DGA (Direction Générale de l’Armement), DCNS, Polytechnique et ENSTA ParisTech. Cette chaire a comme objectif de créer un enseignement et une recherche de référence en France sur le thème de l’architecture et de l’ingénierie des systèmes ; elle sera localisée sur le plateau de Saclay.

 

Naturels ou artificiels, les systèmes complexes sont partout. Dans ce domaine, mathématiques, informatique, biologie, physique, mécanique et économie s’interpénètrent. Parmi ceux-ci, les systèmes complexes artificiels que sont les systèmes dits « cyber-physiques », composés de programmes et de systèmes informatiques, pilotent, contrôlent, et automatisent aujourd’hui de nombreuses tâches qui ont un impact sur nos vies quotidiennes et qui ne tolèrent aucun dysfonctionnement : avions de ligne, appareils médicaux, dispositifs de défense… Des exemples connus de bugs ont montré l’insuffisance des tests usuels, comme celui du premier vol d’Ariane 5. Il est indispensable de prouver la validité et la fiabilité de ces programmes en perpétuelle évolution grâce à de nouvelles techniques afin de s’assurer de leur bon fonctionnement.

 

3 objectifs

  • Développer l’attractivité des métiers de l’architecture et de l’ingénierie des systèmes auprès des étudiants et chercheurs et ainsi mieux couvrir le besoin d’une industrie en croissance.
  • Développer de nouvelles thématiques de recherche en architecture et en ingénierie des systèmes complexes (développement de synergies nouvelles, financement de personnels permanents, de bourses de thèses ou de bourses post-doctorales)
  • Développer le rayonnement scientifique de la France en architecture et en modélisation des systèmes et monter de nouveaux partenariats scientifiques avec les grandes universités européennes, américaines et autres).

 

De nombreux partenaires

La chaire Ingénierie des systèmes complexes a été formellement créée en 2003 dans le cadre d’un partenariat liant l’École polytechnique, la Fondation de l’École polytechnique et le groupe Thales. Elle s’est étendue en 2011 en impliquant d’une part l’École polytechnique, l’ENSTA ParisTech et Télécom ParisTech au niveau académique, leurs fondations, Fondation de l’Ecole Polytechnique, Fondation ParisTech et FDO ENSTA ParisTech Alumni, et d’autre part Dassault Aviation, DCNS, la Direction Générale de l’Armement et Thales au niveau industriel et étatique.