Laurent Gille

Professeur émérite en économie

Repères biographiquesShort Biography

Laurent Gille est professeur d’économie (émérite depuis 2017) au sein du Département de Sciences Économiques et Sociales (SES) de Télécom Paris depuis 2002, département dont il a assuré la direction de 2002 à 2008, puis de 2012 à 2013, après avoir exercé pendant plus de 25 ans des fonctions de conseil stratégique dans le domaine des transports et des télécommunications.

Laurent Gille, diplômé de l’ENSAE Paris et docteur en gestion, est spécialisé dans l’analyse économique des télécommunications ainsi que dans l’étude des mécanismes de l’échange et de la médiation économique. Il a une expérience de 40 ans dans les études technico-économiques, prospectives, réglementaires et stratégiques des télécommunications. Il a notamment abordé pour la Commission Européenne ainsi que pour de multiples régulateurs européens et africains, de nombreux aspects de la régulation économique des réseaux. Depuis la fin des années 80, il a également conduit de nombreuses analyses sur les mécanismes de l’échange, le fonctionnement des marchés et tout particulièrement le commerce électronique et les plateformes numériques. Il a créé depuis 2005 les formations spécifiques RegTel/RegNum pour les régulateurs francophones du numérique en collaboration avec l’Arcep et contribué en 2007 à la création de la Chaire Innovation & Régulation des Services Numériques en partenariat avec l’École Polytechnique. Il organise tous les deux ans depuis 2011 une Conférence Africaine sur la Régulation et l’Économie du Numérique (CARET puis CAREN) au Burkina Faso.


Activités : enseignement, recherche, projetsActivities : Teaching, Research, Projects

Nos recherches portent sur trois domaines :

1. La question de la valeur : la science économique est par essence la science de la valeur. Qu’est-ce qui fait valeur et pourquoi? Mais, la science économique s’intéresse essentiellement à la valeur des choses, alors que nos sociétés considèrent également la valeur des êtres: le rapport de la valeur des choses à la valeur des êtres est au fondement de notre interrogation.

2. La valeur dans l’économie numérique soulève de multiples questions que nous cherchons à explorer, notamment dans le cadre des économies en développement :

  • Tout d’abord autour des notions de modèles d’affaires, le numérique ayant profondément renouvelé la production, l’échange et le partage de valeurs ;
  • puis à travers des questions de mesure, mais également de prospective, l’observation du numérique et l’appréhension de sa dynamique étant loin d’être simples ;
  • enfin, sur l’incidence macro-économique des technologies d’information et de communication (impact sur la productivité, incidences conjoncturelles et structurelles, évolution macro-économique des marchés des TIC etc).

3. Qui s’intéresse à l’économie du numérique s’intéresse obligatoirement aux questions de régulation du numérique. C’est un champ en pleine expansion qu’il devient difficile de traiter dans sa globalité. Nous nous intéressons plus particulièrement au design et à la régulation des marchés de gros (interconnexion, accès, partage d’infrastructures…), ainsi qu’au déploiement des infrastructures, et ce notamment dans les pays en développement.


PublicationsPublications
Interrogation du serveur HAL en cours...Waiting for HAL server...