Pressroom

Algorithme, biaise-moi (Binge)

Bien qu’elles aient régulièrement fait la preuve de leur partialité, les machines, algorithmes et autres IA sont encore souvent présentées comme des outils neutres et objectifs.
Sauf que, polémique après polémique, on s’aperçoit que cette technologie, de plus en plus présente dans nos vies, non seulement se nourrit des biais de la société, mais les amplifie parfois.

À quel moment ces biais se mettent en place, entre conception et usage ? Pourquoi cette idée persistante de la machine détentrice d’une vérité objective ?

Thomas Rozec interroge Christophe Prieur, sociologue à Télécom Paris.