Pressroom

Les banques centrales du monde entier dans la course aux monnaies virtuelles (Le Figaro)

« On voit l’avantage des monnaies virtuelles pour les pays émergents à faible inclusion bancaire. En Europe, le besoin est moins évident : on a des systèmes de paiement très efficaces avec les cartes bancaires ou les virements instantanés.
Mais, vu l’avancée de la Chine, c’est compliqué pour la BCE ou la Réserve fédérale américaine de ne pas rentrer dans le jeu », analyse David Bounie, économiste à Télécom Paris.