Pressroom

Confinement : pourquoi votre connexion Internet est plus lente - et comment y remédier (Le Parisien)

Les réseaux fixes tiennent bon jusqu’à présent malgré des pics de consommations liés au confinement. Certains internautes ont cependant remarqué des lourdeurs inhabituelles mais assez logiques.

« Si cela a tenu jusqu’à présent et si cela tient cette semaine, les réseaux tiendront la charge dans les semaines qui suivent », rassure Philippe Ciblat, professeur à Télécom Paris et spécialiste des réseaux de communication.

« Si c’est juste pour échanger de l’information comme des documents et des e-mails, il n’y a pas de souci », analyse Maurice Gagnaire, professeur spécialiste des réseaux optiques et radio à Télécom Paris.

Cela se complique quand il s’agit de visioconférences à plusieurs qui remplacent des réunions. Ce transfert de charge occasionne alors quelques sursauts mais « les opérateurs avaient anticipé une hausse sur le long terme du trafic chez les particuliers donc il reste de la marge », insiste Philippe Ciblat.