Pressroom

Electro-hypersensibilité : faut-il avoir peur des ondes ?

Il ne faut pas confondre temps d’usage et temps d’émission : Joe Wiart (chaire Caractérisation, modélisation et maîtrise de l’exposition aux champs électromagnétiques de Télécom Paris) concède qu’on utilise nos smartphones beaucoup plus longtemps que les GSM, « mais c’est souvent pour surfer sur Internet avec l’appareil dans la main. Or dans cette position les émissions sont divisées par 100 ».