Newsroom

Forum Télécom Paris : une édition innovante, un succès renouvelé !

L’équipe étudiante du Forum Télécom Paris

La deuxième édition du Forum Télécom Paris (Talent Day), organisée par l’association du Forum et les Relations Entreprises de Télécom Paris, s’est déroulée le 3 décembre 2020. Elle a innové grâce au format distanciel, utilisé pour la première fois !
L’édition 2020, organisée sur Placemeet (développée à l’incubateur d’IMT Atlantique), n’en avait pas moins pour vocation de rester la plus fidèle possible à la version présentielle [lire aussi : 3 questions à Alexandra, présidente de l’association Forum Télécom Paris]. Elle a connu un franc succès, comme en témoignent les chiffres suivants :


De même, nos étudiants ont reçu

Des chiffres en forte hausse à tous les niveaux par rapport à la première édition.

En introduction du Forum, lors d’un amphi en plénière, nos étudiants ont pu bénéficier des conseils experts des responsables RH de Navigacom et Safran qui leurs ont donné des conseils sur le thème « Comment faire bonne figure et sortir du lot auprès des recruteurs ? »

Bien que 100% en ligne, l’esprit Forum était présent, au delà des stands des entreprises, avec des animations mobilisant largement les étudiants : un capture the flag, des ateliers relectures cv avec des alumni, et bien plus encore !

Nous vous donnons rendez-vous en 2021 pour la troisième édition.

3 questions à Alexandra, présidente de l’association étudiante Forum Télécom Paris

Un forum de recrutement à distance : concrètement, qu’est-ce que cela a impliqué ?

Alexandra : Un forum en distanciel, c’est un plongeon dans l’inconnu pour les organisateurs, mais également pour les élèves et pour les entreprises. Je pense que le défi le plus important a été de rassurer, d’accompagner et de rester les plus disponibles possibles pour les questions que les participants pouvaient se poser. Il a également fallu transposer ce forum que nous avions imaginé et préparé en présentiel à travers la barrière d’un écran. Nous avons dû nous adapter et faire des concessions, et c’est la volonté de préserver la convivialité de ce forum qui a guidé nos choix durant toute la préparation.

Le jour J, cela a évidemment impliqué un engagement important de la part de l’équipe du Forum pour aider les participants rencontrant des problèmes de connectivité, mais également pour accueillir par quelques mots chaque participant. Un des points positifs de la virtualisation de cet événement a été de pouvoir accueillir des élèves en mobilité internationale, ce qui n’aurait pas été faisable en présentiel.

Est-ce plus compliqué de monter un événement distanciel ou conventionnel ?

L’un n’est pas vraiment plus facile que l’autre. Là où en distanciel, nous n’avions pas à nous préoccuper de la logistique des stands, nous devions nous approprier la plateforme et la préparer pour notre événement. Même si en distanciel nous n’avons pas à indiquer à nos participants la façon dont il peuvent se rendre sur l’événement, nous avons dû faire face aux problèmes de connectivité, de bande passante. Le plus compliqué a été de passer du présentiel au virtuel. Tout le travail de logistique, de restauration et de signalétique que nous avions mené depuis mars a dû être interrompu pour se consacrer pleinement à la réalisation de cette édition virtuelle. Nous avions bien évidemment envisagé cette hypothèse dès le début de l’été, mais prendre la décision de virtualiser l’événement a été très difficile.

Comment cela a été vécu par nos étudiants et par les entreprises ?

Les premiers retours des étudiants et des entreprises participants ont été très positifs, puisque ce forum virtuel était au plus proche du format en présentiel. La possibilité qu’offre la plateforme Placemeet de se déplacer de stand en stand est très intuitive et le choix que nous avons fait de ne pas imposer des créneaux de rendez-vous a permis aux élèves de se sentir libres de naviguer entre les différentes entreprises et donc de discuter de manière informelle avec les intervenants.