Newsroom

Hommage à Yves Jeanneret

C’est avec grande tristesse que le département Sciences Économiques et Sociales a appris le décès d’Yves Jeanneret, survenu le 25 mai à la suite d’une longue maladie.
Yves fut l’un des fondateurs du département SES dont il dirigea la branche des Sciences Humaines et Sociales jusqu’en 1995, avant de rejoindre l’Université, à Lille, à Avignon, puis au CELSA à Paris.
Il fut à la pointe de l’effort de développement des Sciences Humaines et Sociales à Télécom Paris baptisée alors École Nationale Supérieure des Télécommunications.

Personnalité enthousiaste, charismatique et toujours amicale, personnification de l’éthique protestante, curieux de tout, grand érudit, attaché à la connaissance de Romain Rolland, il fut une grande source d’inspiration pour toutes celles et ceux qui eurent la chance de travailler avec lui. Sans lui, le Département SES ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui.

Ses recherches portaient essentiellement sur la circulation des savoirs et des objets culturels dans la société (trivialité), les transformations des médias et médiations de l’écriture et l’épistémologie de l’information-communication. Suite à son travail à Télécom Paris, il écrivit aussi une réflexion sur les TIC : Y a-t-il (vraiment) des technologies de l’information ? Villeneuve d’Ascq : Presses du Septentrion, 2000
Et parmi ses principales contributions, ses Ouvrages :
Where is Monna Lisa et autres lieux de la culture. Paris : Le cavalier bleu, 2011.
Penser la trivialité. Vol. 1 La vie triviale des êtres culturels, Paris : Hermès-Lavoisier, 2008.
L’Affaire Sokal ou la querelle des impostures. Paris : Presses universitaires de France, 1998.
Écrire la science : Formes et enjeux de la vulgarisation. Paris : Presses universitaires de France, 1998.
Critique de la trivialité : les médiations de la communication, enjeu de pouvoir, Éditions Non Standard, 2014

Toutes celles et ceux ceux qui le connurent, le Département Sciences Économiques et Sociales et l’École Télécom Paris expriment leur émotion et présentent leurs plus profondes condoléances à son épouse Dominique et à ses enfants.