Newsroom

Quelles seront nos interactions avec la réalité virtuelle ? (I'm Tech)

Nos manières d’interagir avec les technologies changent avec le temps et s’adaptent au contexte, avec de nouvelles contraintes ou possibilités. Jan Gugenheimer est chercheur à Télécom Paris et s’intéresse particulièrement aux interactions entre les humains et les machines, et leurs évolutions. Dans cet entretien, il nous présente les questionnements qui entourent l’avenir de nos interactions avec la réalité virtuelle.

Quelles différences entre réalité virtuelle, mixte et augmentée ?

Jan Gugenheimer : La définition la plus souvent citée présente un spectre avec à l’extrême gauche le réel tel qu’on le perçoit, et à l’extrême droite le virtuel. Ce qui se trouve au milieu, c’est la réalité mixte. Nous pouvons donc varier sur ce spectre, plus nous laissons de perceptions du réel, plus nous sommes au début de ce spectre, et plus nous enlevons de réel pour ajouter des informations artificielles, plus nous avançons vers la réalité virtuelle. Et la réalité augmentée est juste un point sur ce spectre. Dans l’ensemble, je préfère appeler ça l’informatique spatiale, c’est le paradigme sous-jacent que les informations ne sont plus limitées à un espace carré.

(c) illustration d’entête Yanalya sur Freepik