Newsroom

Operational AI Ethics : la nouvelle initiative de recherche de Télécom Paris

 

Télécom Paris vient de lancer sa nouvelle initiative pluridisciplinaire de recherche regroupant plusieurs enseignants-chercheurs de différentes branches académiques avec l’ambition de créer des outils d’intelligence artificielle opérationnels qui intègrent, dès la phase de conception, des principes éthiques pour le développement d’une intelligence artificielle au service de l’intérêt général.

L’initiative Operational AI Ethics, rassemble une partie des travaux de quatre chaires de recherche de Télécom Paris liées à l’Intelligence Artificielle : NoRDF project, Data Science and Artifificial Intelligence for Digitilazed Industry and Services, Explicabilité de l’intelligence artificielle pour le blanchiment d’argent et Finance Digitale.

5 axes de recherche

L’initiative Operational IA Ethics mène ses travaux selon 5 axes de recherche :

  • Biais et équité qui souhaite répondre à la question : « À partir quel moment un biais devient-il une discrimination illégale ? »
  • Explicabilité des algorithmes qui cherche, entre autres, à établir un cadre permettant de définir le « bon » niveau d’explicabilité en fonction de considérations techniques, juridiques et économiques.
  • Responsabilité qui traite à la fois la responsabilité algorithmique (Qui doit payer pour les dommages causés par un système d’IA ?) et la responsabilité prospective (Comment garantir que les concepteurs, les opérateurs et les utilisateurs de systèmes d’IA soient incités à minimiser les dommages causés aux autres à l’avenir ?)
  • Gouvernance et régulation, centré sur l’écosystème réglementaire de l’IA, qui souhaite répondre à la question : « Quels instruments de la boîte à outils réglementaire assurent les meilleurs compromis entre l’innovation et la sécurité de l’IA ? »
  • IA et intérêt général qui se concentre sur la manière d’intégrer les objectifs d’intérêt public et les ICP (Indicateurs clé de performance) dans les programmes d’AI gérés par le gouvernement et par les acteurs privés dont la mission implique la promotion de l’intérêt général.

 

>> Page web de l’initiative : www.telecom-paris.fr/ai-ethics