Pressroom

Libra ou la grande peur des banques centrales

Après avoir ignoré le sujet pendant des années, les banques centrales se sont rendues à l’évidence : les projets de cryptomonnaie, comme celui de Facebook, vont se multiplier. Elles tentent désormais de reprendre la main face à des géants de la tech qui menacent leur pré carré.
Jamais Zuckerberg n’aurait pu lancer la libra il y a encore quelques années. « Maintenant n’importe qui peut le faire, la technologie est là », martèle David Bounie, professeur d’économie à Télécom Paris.