Pressroom

Monnaies numériques : le dernier front des Gafam contre les États (L’Express)

Et si des grandes entreprises créaient leur propre monnaie ? Impensable il y a encore quelques années, cette idée n’est plus si farfelue.

[…] Rebaptisée Diem [à la place de Libra], la future monnaie de Facebook qui permettra de s’échanger de l’argent et de payer en ligne sera donc indexée sur des monnaies dites officielles, notamment le dollar. Une modalité qui a l’avantage d’amadouer les capitales du monde entier, en particulier Washington, et permet de se délester de quelques contraintes réglementaires…« On devrait être en mesure de se lancer aux États-Unis en 2022 », explique l’un des membres de l’équipe Diem. Avant d’aborder d’autres latitudes? Facebook pourrait aussi créer des versions de sa monnaie indexée sur l’euro, la livre sterling, le yen…

D’autres géants de la Tech sur la brèche

Entre-temps, le projet a surtout aiguisé la curiosité et l’appétit des autres géants de la tech. « Facebook a fait sauter une barrière psychologique pour un nombre important d’acteurs », confirme David Bounie, professeur à Télécom Paris. Un peu partout sur la planète, des sociétés réfléchissent à des systèmes qui pourraient ressembler à ce que Facebook et ses partenaires sont en train de créer. […]