Pressroom

N. Glady : « La FTLV au cœur de nos ambitions » pour pallier le manque d’ingénieurs (Newstank)

« Étant la première école du numérique, nous avons un rôle de leader à jouer. Nous occupons une place particulière, car nous sommes idéalement positionnés pour changer les choses », indique Nicolas Glady, directeur de Télécom Paris, à News Tank, lors d’une interview de mi-mandat, en février 2022.


Parmi les axes de développement de l’école : la FTLV [formation tout au long de la vie] « au cœur des ambitions de l’école », pour pallier le manque d’ingénieurs. « Aujourd’hui on peut former seulement une centaine d’ingénieurs en formation continue, mais si on a un effet de levier avec la VAE [validation des acquis de l’expérience], on peut répondre à ce besoin. »

« Si on prend des ingénieurs existants, de 30, 40, 50 ans, et qu’on leur apporte les connaissances et compétences qu’il faut pour combler ce manque d’ingénieurs, ce sera déjà un grand début de réponse. C’est pourquoi nous avons là un rôle d’exemple et d’exemplarité. Nous sommes à la croisée des chemins. » […]

Image d’entête source Suksao/Freepik