Pressroom

17% des Parisiens ont quitté la capitale : comment Orange a pu calculer cet exode (Le Parisien)

Les mesures de confinement ont poussé les habitants de Paris et de la petite couronne à migrer dans d’autres régions, selon les données de géolocalisation collectées par l’opérateur grâce à son réseau d’antennes-relais.

« Notre téléphone envoie en permanence des mini-signaux aux trois antennes-relais ou bornes téléphoniques les plus proches. Le système peut ainsi localiser le terminal en agrégeant la connexion avec ces trois antennes fixes qui couvrent une zone précise », explique Maurice Gagnaire, professeur spécialiste des réseaux optiques et radio à Telecom Paris.

« Lorsque le téléphone s’éloigne d’une antenne, la connexion va être automatiquement reprise par une autre, plus loin. Le réseau comprend que vous quittez la zone d’influence de l’antenne avant même que le terminal ne soit hors de portée », détaille l’expert. Le système de suivi verra donc que le propriétaire d’un téléphone, qui a « borné » le matin à Evry et le soir même sur le littoral Atlantique, a plié bagage.