Newsroom

Régulation anti-haine sur Twitter : une doctorante primée

Raphaela Andres, doctorante en économie, a été primée à la conférence ITS (International Telecommunications Society) en juin 2021. Son article co-écrit avec Olga Slivko : The effect of hate speech regulation on German Twitter reçoit un Student Paper Award.

Cet article a été écrit dans le cadre de sa thèse de doctorat à Télécom Paris et au ZEW (Allemagne). Source : Ulrich Laitenberger.

Raphaela Andres analyse l’efficacité d’une réglementation de lutte contre les discours haineux sur les réseaux sociaux : l’effet de la loi allemande de janvier 2018 sur l’application des réseaux (NetzDG) qui facilite le signalement et oblige à la suppression ultérieure des contenus haineux sur Twitter en Allemagne. Raphaela Andres compare la prévalence du contenu haineux dans 160 000 tweets au sujet des migrations, publiés par des sous-groupes comparables allemands et autrichiens, avant et après l’entrée en vigueur de la loi (Difference-in-Difference design). Elle met en évidence l’influence de la loi sur une variété de mesures du discours haineux, comme les attaques d’identité et les tweets toxiques.

Ses résultats montrent une diminution significative et robuste de l’intensité de la haine ainsi que du volume de tweets potentiellement illicites. En outre, elle constate que l’effet du traitement est principalement dû aux utilisateurs toxiques et aux utilisateurs qui touchent un public relativement large. Cependant, les tailles d’effet sont limitées et l’engagement des utilisateurs avec des tweets potentiellement illégaux augmente de manière significative en conséquence de la loi.

En plus de la distinction à la conférence ITS, cette recherche sera également publiée prochainement dans une revue.

Image d’entête source Siècle Digital