Pressroom

Robots tueurs : «Les machines ne devraient pas choisir entre la vie et la mort d’un humain» (Libération)

Cette semaine, 125 États sont réunis à Genève pour débattre de l’utilisation des robots tueurs. Entre flou conceptuel et mauvaise volonté de certaines puissances, Winston Maxwell, directeur d’études en droit et numérique à Télécom Paris, doute que les discussions aboutissent.

[…] L’idée [de robots tueurs] semble tout droit venue de la science-fiction mais elle est, depuis le début de cette semaine, au cœur des discussions de la Convention des Nations unies sur l’emploi de certaines armes classiques (CCAC). En tout, 125 États sont réunis jusqu’à ce vendredi pour tenter d’enfin réguler ce sujet, sur le tapis depuis huit ans déjà. […] Ce vendredi à Genève, les États feront savoir s’ils souhaitent ou non poursuivre les discussions dans le cadre de la Convention. Mais, pour Winston Maxwell, directeur d’études en droit et numérique à Télécom Paris, l’horizon d’une régulation voire d’une interdiction semble lointain.

Image d’entête source Vectorpocket/Freepik