Newsroom

Semaine d'intégration: nos étudiantes et étudiants innovent !

Photo Comète

Un WEI… pas comme les autres ! En effet, pour des raisons évidentes, le traditionnel Week-End d’Intégration au bord de la mer n’a pas pu avoir lieu. Qu’à cela ne tienne, nos étudiants, et notamment le BDE (Bureau des Élèves) ont innové en organisant une semaine d’intégration… directement sur place, à l’École  !

C’est aussi une manière de célébrer notre bâtiment neuf, justement, car il s’agit de sa première rentrée ! Marion Le Béchec, présidente du BDE, revient sur cette semaine d’intégration, sur ce que cela a impliqué et comment cela a été vécu.

Une « semaine d’intégration » à la place du WEI… Concrètement, qu’est-ce que cela a impliqué :

– avant : en termes de préparation ?

Marion Le Béchec, présidente du BDE (photo plaquette Alpha)Marion Le Béchec, présidente du BDE : Nous étions 7 respos WEI à nous occuper de l’organisation de cette semaine d’intégration. Au fil des annonces et mesures COVID qui étaient prises, nous avons plusieurs fois dû repartir de zéro et imaginer un WEI sous différentes conditions.
Réaliser la semaine d’intégration sur le plateau posait de nombreuses questions logistiques, notamment au niveau des espaces disponibles pour organiser nos activités. De plus, les restrictions dues au COVID nous ont compliqué la tâche : il y avait beaucoup de précautions à prendre, nous devions prévoir tous les problèmes qui pourraient se poser lorsque l’on rassemble 275 étudiants. Nous avons dû réinventer beaucoup d’aspects de l’intégration que nous avions connue tout en essayant d’en garder l’essence.
C’était une charge de travail importante, nous sommes plusieurs à y avoir passé une bonne partie de notre été. Malgré les nombreuses difficultés et imprévus auxquels nous avons fait face jusqu’au dernier jour de préparation, nous n’avons jamais baissé les bras et en voyant le résultat, nous le referions sans hésiter !

– pendant : en termes de déroulé ?

N’ayant pas eu recours à un tour opérateur, nos journées étaient bien remplies ! Lever 8h, petits-déjeuners à aller chercher à 9h, distribution pendant les conférences du matin, préparation et distribution du déjeuner à 12h30, perms lors des activités de l’après-midi, préparation de l’apéro à 18h, préparation et distribution du dîner et enfin rangement à 21h. Nous avions aussi des « perms COVID » pour régulièrement désinfecter les mains des étudiants, vérifier le respect des distances de sécurité et du port du masque.
Bien que nous terminions tôt nos journées, le rythme était tout aussi intense qu’un vrai WEI !
C’était un vrai plaisir de voir notre travail de l’été prendre forme et de pouvoir partager l’esprit télécommien à la nouvelle promo !

Quels ont été les acteurs impliqués ?

Cette semaine d’intégration a été le fruit d’une vraie collaboration entre les différentes associations de Télécom Paris.
En effet, bien que nous ayons essayé de reprendre le même planning qu’un WEI habituel, nous avons dû repenser plusieurs activités. Toutes les assos ont été très réactives pour imaginer de nouveaux concepts d’activités : c’est ainsi qu’un grand rallye photo visant à faire découvrir le campus a été imaginée par Comète (association d’audiovisuel), une après-midi d’Olympiades par le BDS, un repas savoyard par Téléfrom (association de dégustation fromage), un grand barbecue par KFT (association de kebabs) et TélécomParisSteak (association de barbecue), un set de musique en continu par TSM (association de mixage)… Chaque asso s’est donnée à fond pour faire découvrir la vie associative de notre école aux nouveaux arrivants ! D’autre part, beaucoup d’étudiants de deuxième année sont spontanément venus nous aider tout au long de la semaine, par exemple dans l’organisation des repas ou pour la tenue du bar.

De plus, cette semaine a été possible grâce à l’accompagnement et la collaboration du pôle logistique et sécurité de l’administration. Nous avons été en relation tout au long de la préparation et du déroulé de cette intégration et sommes très reconnaissants de la confiance qu’ils nous ont accordée.

Plus facile ou pas que d’organiser un « vrai » WEI ?

L’une des plus grosses problématiques auxquelles nous avons dû faire face était l’organisation des repas. Ces moments conviviaux nous avaient beaucoup marqués lors de notre intégration et nous tenions à trouver le meilleur compromis pour les garder malgré les conditions. La solution que nous avons trouvée a été de rassembler les étudiants dans le patio, en extérieur, et de nous occuper personnellement de fournir et distribuer les repas matin, midi, soir. Habituellement, tous les repas sont pris en charge par un tour opérateur, le faire nous-mêmes nous a rajouté beaucoup de travail : marquer un ruban adhésif tous les 1 m sur les marches du patio pour faire respecter la distanciation, préparer chaque repas, passer avec du gel hydroalcoolique se désinfecter les mains, distribuer le repas à chaque personne…
D’autre part fallait une attention constante du bon respect des normes sanitaires car nous n’avions pas le droit à l’erreur ! Personnellement, ce point était celui qui me faisait le plus peur lors de la préparation de l’intégration cet été : finalement une responsabilité collective s’est rapidement mise en place et nous n’avons jamais eu de souci !

Comment cela a été ressenti par les nouveaux arrivants ?

L’une de nos plus grandes préoccupations étaient de faire se rencontrer tous les premières années : nous avions peur que le port du masque, la distanciation et toutes les mesures prises face au COVID n’altèrent trop la convivialité et l’enthousiasme d’un WEI habituel. Finalement, chacun a rapidement pris ses marques et a bien profité de cette semaine !
Ils étaient tous très reconnaissants d’avoir eu le droit à une intégration, en effet beaucoup d’écoles se sont vues devoir annuler leur WEI au dernier moment…

Bravo à toutes et tous ! Retour en images, grâce à Comète :