Pressroom

Skin-On : une membrane tactile qui imite la peau humaine

Marc Teyssier, doctorant à Télécom Paris et des scientifiques de Sorbonne Université et l’Université de Bristol ont réussi à créer une peau artificielle qui répond avec une grande précision aux différents contacts. L’objectif est de créer une nouvelle manière d’interagir avec les appareils électroniques. Cette membrane s’appelle Skin-On.
Marc Teyssier, auteur principal, ingénieur R&D et doctorant à Télécom Paris : « la peau artificielle a déjà été largement étudiée dans de nombreux domaines de recherche comme la sécurité, la détection ou encore dans le secteur des cosmétiques. Pourtant notre étude est la première qui se penche réellement sur l’exploitation d’une peau artificielle comme une nouvelle méthode pour améliorer et faire évoluer notre utilisation des appareils connectés. »

Chercheurs impliqués : Marc Teyssier, Eric Lecolinet (Télécom Paris), Gilles Bailly, Catherine Pelachaud (Sorbonne Université, CNRS, ISIR), Andrew Conn, Anne Roudaut (University of Bristol)

Revue de presse

Skin-on interface