Newsroom

TopTen : accélérer le déploiement des antennes 5G

Le projet TopTen de Kapteos, CEA-Leti et Télécom Paris vient de recevoir, dans le cadre du plan de relance, le soutien du Gouvernement français afin de lever les freins au développement de la 5G industrielle en France.

Dans le cadre du plan de relance, le Gouvernement français vient d’annoncer son soutien à sept nouveaux projets, parmi lesquels TopTen, une proposition portée par Kapteos en partenariat avec le CEA-Leti et Télécom Paris.

Ce projet vient pallier l’un des freins au développement de la 5G qu’est la durée, ainsi que le coût, de conception des antennes et radars, notamment sur la phase de test. Il arrive dans un contexte où, jusqu’alors, la norme était de tester un à quelques échantillons par lot. Or, avec le développement de capteurs assurant des fonctions très précises, comme la sécurité pour les radars anticollisions dans les voitures autonomes ou la conformité de l’exposition des personnes aux ondes électromagnétiques (notamment pour les futurs smartphones dans la bande 24-28 GHz en Europe), cette procédure devrait être supplantée par le test unitaire.

La proposition de TopTen est de développer, à l’aide de technologies optiques, une solution de rupture pour le test d’antennes et la mesure de densité de puissance (DP) absorbée, sans nécessiter de moyens onéreux et longs à mettre en œuvre, et couvrant l’ensemble des besoins des acteurs de la filière.

Image d’entête source Freepik