Newsroom

Prix de thèse DGA (Direction Générale de l'Armement) 2018 : trois jeunes chercheuses distinguées, dont Louise Jumpertz, docteure Télécom ParisTech, spécialiste en laser et photonique

Louise Jumpertz a été primée pour « Photonique non-linéaire dans les lasers à cascades quantiques moyen infrarouges » (thèse financée par la Direction générale de l’armement).

Louise Jumpertz (à d.), doctorante primée par la DGA
Louise Jumpertz (à d.), doctorante primée par la DGA

La thèse de Mme Jumpertz a montré que les lasers à cascade quantique sont plus stables que les autres types de lasers et permettent d’assurer une communication efficace par rayon laser même dans des conditions fortement contraintes (conditions atmosphériques de type brouillard, neige ou pluie, ou lors de nombreuses communications simultanées). Cette démonstration ouvre la voie aux communications optiques en espace libre à très haut débit et sécurisées, qui pourraient trouver des débouchés pour les services de secours civils mais aussi pour les opérations militaires.

Suite : www.defense.gouv.fr/dga/actualite/prix-de-these-dga-2018-trois-jeunes-chercheuses-distinguees

Louise Jumpertz, docteure Télécom Paristech, a aussi participé à la première mondiale du professeur Frédéric Grillot en matière de photonique