Pressroom

L’urgence à dialoguer autrement pour agir (Up Magazine)

Le dialogue fait a priori partie des mots à connotation positive, car il semble s’opposer à de nombreuses attitudes qu’on ne peut que condamner : le repli sur soi, l’autoritarisme ou même la violence. Dialoguer, ce serait au contraire être « ouvert aux autres », être tolérant.

Pourtant – et on le voit bien dans l’étymologie même du mot (grecque en l’occurrence) – celui-ci pose ici plus de questions qu’il n’apporte de réponses : le logos, c’est la parole, le discours, mais aussi la raison. Or nos sociétés sont aujourd’hui malades de confusions, d’invectives, d’irrespect généralisé, de prises de paroles inappropriées, de fausses informations…

Comme nous l’explique le chercheur Olivier Fournout, enseignant-Chercheur en communication à Télécom Paris, il en ressort une urgence à recréer du lien et à trouver des modes de dialogue dans le quotidien, et dans les relations de voisinage, sur les médias et dans le monde éducatif.

Image source Up Magazine