Newsroom

Le workshop « Machine Learning & Artificial Intelligence » a réuni 200 participants de tous les horizons

Que l’on parle d’applications industrielles ou bien de recherche fondamentale, l’intelligence artificielle (IA) gagne du terrain dans tous les domaines, portée par l’évolution des technologies matérielles, par un intérêt de plus en plus fort à l’égard de l’apprentissage statistique (ou machine learning) et par une demande croissante du grand public et des entreprises.

L’accès à de très grandes bases de données, combiné à une vitesse de calcul sans cesse croissante, a ouvert la voie au développement de nouveaux outils d’IA, qui ont déclenché une révolution dans l’industrie et les services. L’apprentissage statistique, stimulé par l’Internet des objets, est au cœur de l’intelligence artificielle et peut désormais s’appliquer à pratiquement tous les processus industriels, depuis la conception d’un produit, jusqu’à son utilisation et à la mise en œuvre des services associés. Dans de nombreux domaines, les applications qui semblaient autrefois inaccessibles sont sur le point de devenir une réalité.

Un événement pour fédérer tous les praticiens

Le Workshop international « Machine Learning & Artificial Intelligence » (MLAI) est l’illustration de cet engouement. Il a de nouveau réuni près de 200 participants les 7 et 8 octobre derniers pour son édition 2019. Pendant ces deux jours, des spécialistes du domaine, issus des milieux académiques aussi bien que de l’industrie, ont pris la parole pour présenter les dernières avancées de leur recherche.

Chloé Clavel, maître de conférences à Télécom Paris, Institut Polytechnique de Paris et présidente du comité de programme du workshop, avait cette année choisi de mettre en avant des thèmes particulièrement porteurs au travers de cinq sessions : approches méthodologiques du machine learning ; intelligence artificielle, privacy et éthique ; apprentissage humain et robotique ; traitement du langage naturel et dialogue. La cinquième session, consacrée aux liens entre science physique et intelligence artificielle, a permis de montrer l’ouverture du domaine vers d’autres disciplines scientifique.

Les speakers de l’édition 2019

  • Francis Bach, Directeur de recherche à Inria Paris et à l’Ecole Normale Supérieure
  • Isabelle Bloch, Professeure au LTCI, Télécom Paris, Institut Polytechnique de Paris
  • Pablo Piantanida, Professeur associé à CentraleSupelec
  • Aurélien Bellet, Chercheur à Inria Lille
  • Grégory Bonnet, Professeur associé, Normandie Université et Université Caen-Normandie
  • Pierre-Yves Oudeyer, Directeur de recherche à Inria Bordeaux, Université de Bordeaux et ENSTA Paris
  • Marc Deisenroth, DeepMind Chair en Intelligence Artificielle, University College London
  • Lisheng Sun, Doctorante, LRI, Université Paris Sud
  • Lingfei Wu, Research Staff Member, IBM Research AI
  • Olivier Pietquin, Staff Research Scientist, Google Brain
  • Lenka Zdeborová, Chercheuse CNRS, Institut de Physique Théorique – CEA

Chaque intervention a suscité un très grand nombre de questions chez les participants et les échanges ont été animés au cours des sessions de présentation des posters et de réseautage. En effet, pour encourager les jeunes chercheurs dans cette discipline, une douzaine de posters ont été affichés et les doctorants ont eu la possibilité de présenter leurs travaux sous la forme des courtes interventions tout au long de ces deux journées.

Télécom Paris à la pointe de la recherche en IA

L’intelligence artificielle et l’un de ses principaux constituant, le machine learning, passionnent et interrogent. La diversité du public présent à MLAI 2019, constitué de chercheurs, d’industriels, de doctorants et d’étudiants, a été une preuve supplémentaire de la nécessité de proposer un tel rendez-vous de haut niveau scientifique pour répondre aux attentes.

L’édition 2019 du Workshop a été organisée par la Chaire Data Science and Artificial Intelligence for Digitalized Industry and Services, portée par Florence d’Alché-Buc, Professeure à Télécom Paris, Institut Polytechnique de Paris, l’un des centres de recherche les plus en pointe du domaine. L’événement a bénéficié cette année du sponsoring des entreprises Airbus Defence & Space, Engie, Idemia, Safran et Valeo et du soutien de la Fondation Mines-Télécom et de l’institut de convergeance DataIA.

 

 

Retrouvez prochainement en ligne les vidéos des interventions. Pour en être informé, n’hésitez-pas à vous abonner à la newsletter sur le site :