Pressroom

La 5G se lance en France malgré la défiance (Libération)

Début des enchères ce mardi pour l’attribution des fréquences, alors que de nombreux élus de gauche ou écologistes demandent un moratoire sur son déploiement.

Avec un déploiement qui s’annonce très progressif et un apport se limitant au mieux à un meilleur confort d’usage mais sans rupture fondamentale, «la 5G ne s’annonce pas comme une fusée au démarrage, prédit Marc Bourreau, professeur d’économie à Télécom Paris. En jouant sur le côté « 4G en mieux », les opérateurs vont essayer d’augmenter leurs forfaits premium mais la dimension concurrentielle restera très forte», pronostique-t-il. À son lancement, la 4G avait d’ailleurs été utilisée comme produit d’appel pour gagner des parts de marché.