Pressroom

5G : un ogre énergétique en puissance ? (Reporterre)

Difficile de calculer la consommation énergétique, potentiellement énorme, de la 5G. Afin de pouvoir nourrir le débat démocratique, les opérateurs et équipementiers télécom devraient rendre publiques leurs données, estime Marceau Coupechoux, professeur à Télécom Paris.

Que sait-on exactement de la consommation électrique des réseaux 5G ? Il est difficile de s’y retrouver entre opérations de communication, études scientifiques et secret des affaires… La plus grosse part est prise par les sites radio (ou stations de base), c’est-à-dire les groupes d’antennes que tout un chacun peut apercevoir en levant la tête en ville, sur les bâtiments, ou à la campagne, en haut de pylônes. Ces stations incluent plusieurs antennes, des émetteurs/récepteurs, des cartes électroniques qui traitent le signal radio, une alimentation, un système de refroidissement, etc. L’architecture exacte dépend de l’équipementier (par exemple Ericsson, Nokia ou Huawei) et la consommation exacte de chacun des composants n’est pas publique. Or, une chose est sûre : plus il y a d’utilisateurs à servir, plus la station consomme d’énergie.

Source de l’illustration : Vectorpouch/Freepik