Pressroom

Romain Alléaume : La cryptographie défiée par le quantique (Science & Vie)

Elle préserve le secret bancaire, sécurise nos conversations, garantit l’intégrité des documents électroniques… La cryptographie, qui chiffre nos messages depuis que l’on écrit, serait menacée par l’amélioration de la puissance de calcul des machines et l’avènement de plus en plus plausible de l’ordinateur quantique.

SV : Depuis quand cherchons-nous à chiffrer nos informations ?

Romain Alléaume, enseignant-chercheur à Télécom Paris : Le plus ancien document chiffré connu remonte à l’Antiquité. Il s’agit d’une tablette d’argile, retrouvée en Irak, et datant du XVIe siècle avant notre ère. Les historiens ont ensuite trouvé des traces de messages chiffrés chez les Grecs de l’Antiquité, chez les Égyptiens, et même chez les Sumériens ! Finalement, on se rend compte que l’invention de la cryptographie est intimement liée à celle de l’écriture : à partir du moment où l’humain a commencé à stocker des informations par écrit, il semble s’être mis enquête de moyens de plus en plus sophistiqués pour cacher des messages.