Romain AlléaumeMaître de conférences

Repères biographiquesShort Biography

Diplômé de l’ENS Paris, Romain Alléaume a obtenu son doctorat à l’Université Paris VI et à l’ENS Cachan en 2004, sur la cryptographie quantique expérimentale avec des sources à photon unique. Il a été co-lauréat du prix scientifique 2004 du magazine La Recherche. Il a ensuite rejoint Télécom Paris pour coordonner les travaux sur les réseaux QKD réalisés dans le cadre du projet européen SECOQC du 6ème PCRD qui a abouti à la première démonstration d’un réseau QKD en Europe. Romain Alléaume a co-fondé la start-up SeQureNet en 2008, qui a développé le premier produit commercial de QKD à variables continues, Cygnus, sorti en 2012. Il a participé à deux projets nationaux sur la distribution de clés quantiques, PROSPIQ (2006-2009) et SEQURE (2007-2010), ainsi qu’au projet franco-canadien FREQUENCY consacré à la recherche fondamentale sur la cryptographie quantique. Romain Alléaume a ensuite coordonné des projets nationaux et européens, en mettant l’accent sur la sécurité de l’implémentation des QKD (FP7 Q-CERT, 2008-2012) et sur l’intégration optique des QKD dans les réseaux de télécommunications (ANR français Quantum-WDM, 2012-2015). Il est également membre du groupe de normalisation industrielle QKD de l’ETSI, et contribue activement à l’effort scientifique et technique international sur la technologie QKD et la cryptographie quantique.


Activités : enseignement, recherche, projetsActivities : Teaching, Research, Projects

Intérêts de recherche :

Ses recherches sont centrées sur l’information quantique et la cryptographie quantique, avec un accent particulier sur les communications quantiques optiques et la distribution quantique des clés (QKD).

Il travaille actuellement sur trois projets de recherche principaux

* Communications optiques quantiques cohérentes, avec un accent sur la distribution de clés quantiques à variation continue, le développement de systèmes expérimentaux et les réseaux optiques.

* Modèles de sécurité hybrides (quantiques/calculs) en cryptographie quantique. L’objectif est de développer de nouveaux protocoles capables d’offrir des garanties de sécurité à long terme – inaccessibles avec les techniques uniquement informatiques – tout en présentant une plus grande polyvalence, de meilleures performances et une complexité de mise en œuvre moindre que le QKD.

* Traitement quantique de l’information avec les technologies photoniques multimodes L’objectif est de tirer parti de certains composants existants développés pour l’industrie des télécommunications afin de traiter des états quantiques à haute dimension, codés sur des modes de fréquence. Les applications visées vont de l’informatique et de la métrologie quantiques à la cryptographie quantique.

Bourses de recherche en cours :

* QCALL (Communications quantiques pour tous). 2017-2020
Réseau européen de formation innovante (projet 675662) financé par l’appel Marie Sklodowska Curie H2020-MSCA-ITN-2015.

* CiViQ (Communications quantiques à variation continue). 2018-2021
Action de recherche et d’innovation, technologie quantique, phare / pilier des communications Q, (projet n° 820466).

* OPENQKD (Open European Quantum Key Distribution Testbed). 2019-2022
Action de recherche et d’innovation, technologie quantique (projet en cours de négociation).

* Télécom Paris / Télécom Alumni : Bourse de doctorat sur la convergence des communications classiques et quantiques cohérentes ( candidat au doctorat : Raphaël Aymeric, co-encadré avec Cédric Ware). 2018-2021

 

Romain Alléaume présente ici une vue d’ensemble sur l’ordinateur quantique et ses applications ainsi que sur les recherches menées à Télécom Paris en cryptographie quantique, à la convergence entre l’information quantique, les communications optiques, et les problèmes de cryptographie et de codage.


PublicationsPublications
Interrogation du serveur HAL en cours...Waiting for HAL server...

Dernières actualitésRecent News