Pressroom

Candidate à la tête de l'Arcep, Laure de La Raudière livre ses premières priorités (ZDNet)

Laure de la Raudière via Dooby~frwiki / Wikimedia / Creative Commons

Auditionnée ce mercredi par l’Assemblée nationale, la candidate à la présidence de l’Arcep a détaillé ce qui devrait constituer les grandes lignes de son futur mandat à la tête du gendarme des télécoms.

[…] Auditionnée ce mercredi par ses anciens collègues députés de la Commission des Affaires économiques, la candidate de l’Elysée à la présidence de l’Arcep a brossé le tableau de ce qui devraient être ses futures priorités à la tête du gendarme des télécoms. Engagée dans la course à la succession de Sébastien Soriano, la députée d’Eure-et-Loir doit voir sa candidature adoptée en commission par les deux chambres avant de la voir définitivement validée et de prendre ses quartiers rue Gerty-Archimède.

Première étape à l’Assemblée nationale, où l’élue, reconnue pour son expertise dans le domaine du numérique, a répondu durant une heure aux questions de ses anciens collègues à l’occasion d’une audition fortement attendue par le secteur. Celle-ci n’a pas manqué son rendez-vous, en fixant sur le front des télécoms trois priorités pour son futur mandat, en cas de validation de sa candidature à la tête du régulateur. Un poste que la normalienne et diplômée de Télécom Paris juge « comme une continuité logique de sa carrière professionnelle », elle qui a officié au sein de la direction de France Télécom (devenu Orange), puis en qualité de cheffe d’entreprise, et enfin d’élue, durant de nombreuses années. […]