Newsroom

Distinguished Lecturer Program : deux membres de Comelec salués par l’IEEE

Le Département Communications et Électronique (Comelec) de Télécom Paris peut se targuer de deux « Distinguished Lecturers ». Chaque année, la société internationale IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) attribue cette distinction à des chercheurs et chercheuses reconnus pour leur excellence et qui ont réalisé des contributions scientifiques de grande qualité.

Les heureux élus, Frédéric Grillot, Professeur au Groupe Télécommunications Optiques (GTO) et Michèle Wigger, Professeure dans l’équipe Communications Numériques (ComNum), ont chacun été sélectionnés par leur communauté respective : l’IEEE Photonics Society et l’IEEE Information Theory Society (ITSoc).

Au sein de la communauté optique-photonique, cette distinction prestigieuse a été attribuée depuis 1984 à près de 130 chercheurs et chercheuses. Parmi les lauréats illustres figurent David Miller (1986, Univ. Stanford, États-Unis) pour le développement de l’optoélectronique à puits quantiques, Claire Gmachl (2002, Univ. Princeton, États-Unis) pour le développement de lasers à cascades quantiques, Philipp Russell (2005, Max Planck-Institut, Allemagne) pour le développement des fibres à cristaux photoniques, ou encore récemment Robert Boyd (2015, Univ. Rochester, États-Unis) célèbre pour ses recherches en optique quantique non-linéaire.

Cette année, six chercheurs ont été récompensés. Après Emmanuel Desurvire (1992), inventeur de l’amplification optique fibrée, John Dudley (2008), spécialiste de l’optique non-linéaire dans les fibres optiques, et Marc Sciamanna (2017), expert en complexité de la lumière, c’est la quatrième fois seulement que l’IEEE Photonics Society consacre un chercheur exerçant son activité en France.

De son côté, le Distinguished Lecturer Program de l’IEEE ITSoc valorise également le travail d’éminents chercheurs et chercheuses en théorie de l’information et leur permet de promouvoir ces travaux à un large public lors d’événements pour un mandat de deux ans. Parmi les lauréats figurent Andrea Goldsmith (2010-2011), H. Vincent Poor (2013-2014) ou Gerhard Kramer (2015-2016).

Pour l’année 2022-2023, quatre chercheurs et chercheuses ont été nommés ITSoc Distinguished Lecturers, dont Michèle Wigger pour ses recherches en théorie de l’information multi-terminaux, en particulier dans le codage de source et les tests d’hypothèse distribués, et la capacités des réseaux de communications.