Admissions et déroulement de la thèse

Pour devenir Docteur de l’Institut Polytechnique de Paris, vous devez remplir des conditions d’admission. Un niveau académique et linguistique est requis.

Admissions

Prérequis académiques et linguistiques

Démarrer un doctorat à Télécom Paris avec d’excellentes chances de succès implique la vérification préalable des capacités du candidat à mener des travaux de recherche originaux et de qualité. La vérification des prérequis en fait partie. Elle s’appuie sur deux piliers :

Prérequis académiques

Le niveau d’études supérieur minimal pour entrer en thèse est un M2 obtenu avec d’excellents résultats :

  • L’atteinte d’un excellent niveau atteint dans la formation de Master, attestée par les résultats académiques antérieurs et tous éléments de nature à les renforçant. Lorsqu’il ne s’agit pas d’un Master européen, au sens du processus de Bologne, une équivalence est exigée par l’arrêté du 25 mai 2016 sur le doctorat. Elle est accordée par l’École Doctorale, en fonction des éléments du dossier.
  • Une expérience positive de la recherche, dans toute la mesure du possible.

Prérequis linguistiques

Les capacités linguistiques du candidat constituent une dimension qu’il ne faut pas négliger :

  • La maîtrise de l’anglais comme langue de communication scientifique est une obligation (à l’écrit et à l’oral), du fait de la domination de cette langue dans le monde de la recherche. Tout candidat doit avoir acquis cette maîtrise, ou en être proche. Dans ce dernier cas, il sera imposé un suivi de cours de mise à niveau, dès le début de la thèse, avec obligation de résultats
  • La maîtrise du français n’est pas obligatoire, dans la mesure où celle de l’anglais est assurée et permet au doctorant d’interagir sans difficultés avec son directeur de thèse et son entourage. Toutefois, il est fortement recommandé à un doctorant non francophone de déployer des efforts d’acquisition de la langue française au long de la thèse. Cela constituera à la fois une compétence supplémentaire qui peut être précieuse dans le cadre professionnel ultérieur, et une marque d’intérêt pour la culture française dans ses diverses dimensions

Processus de candidature

La candidature en thèse à Télécom Paris peut se faire de plusieurs façons :

  • En postulant sur un sujet de thèse publié sur le portail ADUM pour Télécom Paris
  • Par candidature spontanée auprès d’un encadrant potentiel. Dans ce cas, il est indispensable que la candidature soit focalisée sur les domaines scientifiques de l’enseignant-chercheur. Il est par ailleurs inutile de postuler si le dossier académique n’est pas d’excellente qualité, attestée et démontrable.
  • Au travers d’un financement en entreprise, nécessitant un encadrement académique que Télécom Paris peut offrir (ex. : convention CIFRE). La collaboration est, en général, initiée par l’entreprise ou un enseignant-chercheur, mais le candidat peut avoir un rôle actif de catalyse de cette collaboration

Dans tous les cas, un entretien direct et approfondi avec le directeur de thèse est indispensable, de façon à apprécier le niveau de compétences et de motivation sur le sujet proposé.

Dans le cas d’un concours, ouvert à candidatures sur un ensemble de sujets et sur une période de temps définie, l’ensemble des candidats se verront proposer une audition devant un comité de l’École Doctorale, suite à présélection éventuelle des dossiers le méritant.

Droits d’inscription et formalités administratives

Droits d'inscription

Les doctorants inscrits en thèse à Télécom Paris doivent s’acquitter annuellement de droits d’inscription fixés par arrêté par le Ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation (MSRI).

En 2018-2019 ils sont de 380 € pour tout doctorant. Par ailleurs, la CVEC (contribution vie étudiante et de campus), de 90 €, est à régler avant que l’inscription ne puisse être prononcée. Les doctorants bénéficiaires d’une bourse du gouvernement français sont exonérés de ces frais.

Aucune autre obligation de droits ou frais ne s’applique aux doctorants.

Formalités légales et administratives

Aucun candidat ne peut être inscrit en thèse à Télécom Paris s’il n’est pas en règle avec la loi et avec la réglementation et autorisé par les instances compétentes. Cela implique notablement :

  • D’être autorisé à séjourner sur le territoire français pendant la durée de la thèse, ce qui selon la nationalité du candidat peut impliquer l’obtention d’un visa de long séjour.
  • D’obtenir l’accord du HFDS (Haut fonctionnaire de défense et de sécurité), qui n’est pas automatique et dépend, notamment, de la nationalité du candidat et de la nature du sujet de thèse.
  • De bénéficier de ressources, qui permettent de mener à bien la thèse dans des conditions matérielles honorables. Les thèses à Télécom Paris devant toutes bénéficier d’un financement, cette condition est automatiquement assurée
  • De bénéficier d’une couverture sociale par affiliation à un régime d’assurance maladie. Celle-ci est également automatique dans le cadre du contrat doctoral, comme dans les autres cas à partir de la rentrée 2019

 

Déroulement de la thèse

Le bon déroulement de la thèse implique un suivi tout au long des 3 années de sa durée nominale. Il importe en particulier de s’assurer que la progression du travail s’effectue harmonieusement et sans décalage excessif par rapport au calendrier, qui se décompose typiquement en 3 phases :

  • Établissement de l’état de l’art (0 à 6 mois),
  • Développement d’un travail de recherche original et production scientifique associée (conférences, publications en revues, brevets, développements logiciels/démonstrateurs…) (6 mois à 30 mois),
  • Rédaction du manuscrit et soutenance (30 mois à 36 mois).

Outre le suivi effectué par le directeur de thèse dans le cadre d’échanges très périodiques, un regard extérieur est porté sur l’avancement de la thèse dans le cadre d’un « comité de suivi », conformément à la règlementation. Ce regard peut aider à stimuler le travail, à suggérer quelques pistes ou encore à détecter des difficultés et à en informer l’École Doctorale.

Par ailleurs, les doctorants doivent ou peuvent consacrer une part limitée de temps de travail à :

  • Suivre des formations d’accompagnement, destinées à élargir leur spectre de connaissances dans leur domaine scientifique (en application des règles propres à l’École Doctorale)
  • Des « activités complémentaires » éventuelles du type enseignement, conseil, valorisation…, limitées à 64 H / an. De telles activités sont rémunérées et soumises à autorisation

Soutenance de thèse

La préparation de la soutenance est une étape majeure du parcours doctoral. Elle se traduit par :

  • La rédaction du manuscrit, devant respecter les pratiques de la discipline et visant à atteindre un excellent niveau de qualité sur la forme et sur le fond.
  • Le manuscrit peut être rédigé en français ou en anglais, mais dans ce cas est imposée la production supplémentaire d’un texte en français. De même la soutenance peut avoir lieu en anglais, selon la facilité du doctorant et les connaissances linguistiques du jury.
  • Le manuscrit doit être approuvé par deux rapporteurs, désignés conformément aux règles nationales, à la suite de quoi la soutenance peut être autorisée.
  • Le jury est constitué conformément aux règles nationales, il est souverain dans la décision d’attribution du diplôme. À la suite de la soutenance, il peut être demandé d’apporter des corrections au manuscrit, ce qui peut retarder la diplomation.
  • Le diplôme est délivré dans les 6 mois au maximum suivant la soutenance. Provisoirement, il peut être délivré une attestation de diplôme, à la demande de l’intéressé.e.

Chiffres clés

 

 

Contacts

  • Florence BesnardResponsable de la scolarité du programme doctoralTélécom Parisemailemail

 

  • Alain SibilleDirecteur de la Formation DoctoraleTélécom Parisemailemail