Pressroom

«Il existe des limites intrinsèques aux techniques d'IA actuelles» (Sciences & Avenir)

Maître de conférences à Télécom Paris au laboratoire Traitement et communication de l’information, Jean-Louis Dessalles se passionne pour une approche scientifique de l’intelligence artificielle, en observant un certain recul sur les méthodes statistiques actuellement en vogue.

Pourquoi l’intelligence artificielle n’arrive pas à être à la hauteur des fantasmes ? Auteur de “Des intelligences très artificielles en 2019 (Odile Jacob), Jean-Louis Dessalles n’est ni exagérément enthousiaste ni un sceptique forcené de l’IA. Il remet simplement en cause les approches techniques adoptées, ou plutôt leur manque de variété. Car si la puissance des réseaux de neurones, le “deep learning”, a produit des résultats époustouflants, elle a généré un engouement un peu trop généralisé. Aujourd’hui, “deep learning” est quasiment devenu, à tort, synonyme d’intelligence artificielle. Avec le risque de buter sur des impasses. Jean-Louis Dessalles développe ici son propos.

Image d’entête source I’m Tech