Pressroom

Comment inciter concrètement les électeurs à voter ? (L'Express)

Comment faire l’arbitrage coûts-bénéfices en faveur du vote ? Stefano Bianchetti / Leemage via AFP et L’Express

Deux électeurs sur trois n’ont pas voté lors des élections régionales en France. Cela interroge notre régime démocratique et interpelle également l’économiste : Peut-on inciter les électeurs à aller voter ?
Par Maya Bacache, membre de la Société d’Economie Politique, Professeur de sciences économiques, Télécom Paris, CNRS I3 et membre du collège de l’ARCEP

Le vote est une action paradoxale, puisqu’il représente un coût (lire les professions de foi, s’informer, se déplacer, ne pas faire autre chose …) mais une rentabilité directe négligeable (une voix a un impact très faible sur le résultat final au vu du nombre de votants). Il serait dès lors rationnel de laisser les autres voter, donc supporter le coût, et d’en tirer les bénéfices collectifs du vote démocratique. Bien entendu, si tout le monde appliquait ce raisonnement, personne ne voterait et la démocratie s’effondrerait. Il faut donc mieux comprendre et modifier cet arbitrage coûts-avantages.