Laura DraettaEC en sciences de gestion, organisation et sociologie du travail

Sociologue, spécialisée en environnement et développement durable

Repères biographiquesShort Biography

Laura Draetta est maître de conférences en sociologie à l’école Télécom Paris, chercheure de l’institut interdisciplinaire de l’innovation (i3, unité mixte de recherche du CNRS), et directrice adjointe de la Chaire RD-ID (Responsibility for Digital Identity).

Laura est aussi chercheure associée de la Chaire C2M (Caractérisation, Modélisation et Maîtrise de l’exposition humaine aux ondes électromagnétiques), et de la Chaire de Responsabilité Sociale et de Développement Durable, UQAM, Montréal. Ses travaux de recherche et enseignement portent sur les interactions entre Technologie, Environnement et Publics, et bénéficient de sa formation interdisciplinaire en sciences politiques, sciences de l’environnement et sociologie.

Laura a été visiting scholar au Center for Science, Technology, Medicine and Society (CSTMS) de l’Université de California Berkeley en 2015 et 2019, et elle est actuellement associate research scientist du même laboratoire.

Depuis 2016, Laura est experte en sciences sociales auprès de l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) – Unité évaluation des risques liés aux agents physiques, ainsi qu’ethics expert à la Commission Européenne.


Activités : enseignement, recherche, projetsActivities : Teaching, Research, Projects

Laura Draetta enseigne l’innovation numérique responsable à Télécom Paris et à Eurecom (Sophia Antipolis).`

Sa recherche se situe au croisement de la sociologie environnementale et des STS, et porte sur les processus de confrontation qui associent – et opposent – la Technologie, l’Environnement et leur Publics dans l’innovation en train de se faire.

Depuis 2007, Laura conduit des projets de recherche sur les pratiques environnementales autour du numérique, les usages des technologies émergentes et leur impact environnemental et sanitaire, ainsi que sur les controverses socio-techniques liées à l’innovation numérique (compteurs communicants, 5G, reconnaissance faciale). Elle a mené, dans ce cadre, plusieurs terrains d’enquête à l’international (Italie, Chine, Canada et Californie).

Laura coordonne actuellement le projet RESCOMPTE (2017-2020, Reception sociale des compteurs électriques communicants, étude des controverses et de la performativité écologique, ADEME), le volet sociologique du projet EXPO-ENFANTS (2020-2022, Characterization of use, sociological determinants and radiofrequency electromagnetic fields exposure from RF emitting devices in children at different ages, ANSES),  et le projet RDI (2019-2020, Responsible Digital Identity: Which vectors of trust?, Chaire RD-ID) (avec Valérie Fernandez).