Pressroom

Matérialisation des données : une nouvelle manière de «voir» les données (i3)

Samuel Huron, chercheur à i3-DSES, codirige un numéro spécial de la revue IEEE Computer Graphic & Application consacré à la matérialisation des données.

Aujourd’hui, nous sommes entourés de représentations de données, dans notre travail, notre foyer et notre vie sociale, mais la façon dont nous les vivons reste presque exclusivement à travers notre regard. Imaginez un instant qu’au lieu de regarder ou de lire un graphique (visualisation des données), on nous présente une représentation de données que nous pouvons toucher, sentir ou tenir (matérialisation des données). Imaginez maintenant comment l’expérience et la compréhension des données peuvent changer pour vous lorsque vous les interrogez par le biais d’une modalité sensorielle différente. Il s’agit de la matérialisation des données. La matérialisation est devenue de plus en plus répandue au cours des dernières années et elle s’est développée auprès de nouveaux acteurs de domaines comme les informaticiens, les artistes, les concepteurs, les psychologues et les praticiens de l’interaction homme-machine et de la visualisation d’informations.

Image d’entête IMTech