Newsroom

Des protections médicales imprimées en 3D : l'initiative d'un étudiant dans le cadre des Visières de l'espoir

Dans le contexte de la crise sanitaire, Mikaël Mazars, étudiant de 1re année à Télécom Paris, a eu une idée de génie : imprimer des visières de protection en 3D !
J’imprime des supports de visières en 3D depuis début avril. Je bénéficie de l’accompagnement de Renault qui me fournit les matières premières telles que du PLA ou de l’ABS mais aussi une imprimante 3D Ultimaker 2 + extended. J’ai pu intégrer le projet des Visières de l’espoir dont Renault est partenaire grâce au FAB de Renault où j’ai travaillé 1 an en alternance en 2019, mais aussi par l’intermédiaire de ma mère salariée chez Renault. Des personnes des Visières de L’espoir viennent chercher la production chaque semaine afin d’en faire la distribution à la Croix-Rouge, à la police, aux pompiers… En général, je réalise environ 30 visières par jour.
Mikaël Mazars, étudiant en 1re année

Bravo à Mikaël, aux Visières de l’espoir et à Renault pour cette très belle initiative… porteuse d’espoir !


Les Visières de l’espoir est une initiative solidaire initiée par 3Dnatives suite à un appel au secours du CHU de Caen en manque de visières de protection. Très rapidement, les demandes de visières des hôpitaux ont afflué. Pour y répondre, de nombreux partenaires, PME, fleurons de l’industrie et grandes marques, ont rejoint l’opération afin de produire massivement des visières pour nos personnels soignants. Tous les acteurs participants, entreprises et particuliers, travaillent sans relâche de façon bénévole afin que les visières soient offertes à zéro coût – y compris les frais de transport – aux personnels soignants.

Mikaël Mazars, Visières de l'Espoir