Pressroom

Thomas Houy : «Les business plans et les études de marché sont devenus caducs»

Jetez à la corbeille vos business plans et vos études de marché. Dans un environnement devenu imprévisible, les outils traditionnels d’aide à la décision des entreprises sont devenus inopérants. C’est ce qu’affirme Thomas Houy, enseignant-chercheur à Télécom Paris. Dans le livre « Déplier l’incertain », écrit avec Valérie Fernandez, il développe une nouvelle approche pour mener à bien ses projets dans un monde instable.

Les outils d’aide à la décision sont devenus inopérants. C’est ce que vous affirmez dans le livre « Déplier l’incertain ». Quel constat vous a amené à vous lancer dans l’écriture de cet ouvrage ?

Valérie Fernandez et moi-même sommes enseignants-chercheurs à Télécom Paris. Par ailleurs, nous accompagnons des grands groupes et des start-up dans leurs projets innovants. À partir de ces expériences, nous avons fait une double observation. Les bouleversements sociétaux, environnementaux et numériques ont provoqué une rupture. Nous avons basculé d’un monde du risque, que l’on pouvait éventuellement couvrir, à un monde de l’incertitude qui rend caducs les outils de gestion traditionnels utilisés par les entreprises : business plans, études de marché, de la concurrence… Depuis une dizaine d’années, la difficulté à prévoir l’avenir les rend inopérants. Par ailleurs, la recherche scientifique a enregistré des avancées majeures dans les disciplines liées à la prise de décision dans un monde incertain. Malheureusement, les entreprises n’ont pas connaissance de ces travaux. L’objectif de notre livre est donc de jeter des passerelles entre les univers académique et professionnel pour fournir aux chefs d’entreprise un outil de management des projets opérationnels dans un environnement incertain, imprévisible et instable.

Image d’entête source Pikisuperstar/Freepik