Scolarité à Télécom Paris : votre 2e année

Une orientation à la carte

Le cycle Master (2e et 3e années) se déroule sur le campus de l’Institut Polytechnique de Paris à Palaiseau, ainsi que pour les élèves intégrant Télécom Paris à la suite d’un DUT.  Dans les deux cas, vous obtiendrez le même diplôme Télécom Paris.

Votre formation sur le campus de l’Institut Polytechnique de Paris

La formation d’ingénieur·e·s est tournée vers l’international au sein d’un puissant écosystème d’innovation. Les enseignements de 2e année se composent de :

  • de deux filières (chacune sur 192 heures)
  • de 8 cours (192 heures) complémentaires,
  • d’enseignement de langues et de formation humaine,
  • de deux semaines ATHENS : programme de cours intensifs d’une semaine proposés par 15 écoles ou universités européennes.

Les filières

Composées d’unités d’enseignement (UE) en 2e année, qui ouvrent sur des options de 3e année.
Les cours de filière sont de 24 heures ou 48 heures chacun.
Vous devez choisir 2 filières parmi 14.

Les cours complémentaires

Les cours complémentaires sont des cours de culture générale, de formation humaine et de sciences économiques et sociales ainsi que des cours scientifiques au choix. Exemples, liste non exhaustive :

Sciences et technologies

  • Bases de l’apprentissage
  • Bases de données
  • Files d’attente
  • Innovation technologique
  • Machine Learning
  • Optimisation
  • Paradigmes de programmation, théorie et pratique
  • Préparation aux concours de programmation
  • Statistiques
  • Web Development

Sciences humaines et sociales

  • Économie du numérique
  • Digital Management
  • Internet and Society
  • Industries culturelles face au numérique : de la création aux usages
  • Cinéma, société et management
  • Sociologie du Big Data
  • Interaction Design
  • Sociologie du numérique
  • Innovation responsable
  • Marketing Digital
  • Finance d’entreprise

Formation humaine

  • À travers votre diversité, devenez le leader de demain
  • Apprendre à voir, par le détour des arts plastiques
  • Atelier de création vidéo
  • Communication pour non-francophones
  • Conduire une négociation
  • Cultiver son intelligence relationnelle
  • CV créatif
  • Devenir entrepreneur de mon projet
  • Dialogue des diversités
  • Gagner confiance en soi et avec les autres
  • Humour dans la relation au travail
  • Impact sociétal et égalité des chances : agir pour
    le monde de demain
  • Intelligence émotionnelle : des outils pour
    comprendre le monde
  • La voix humaine et ses enjeux
  • Le cercle de l’éloquence
  • Le Stress, un moteur ou un empêcheur ?
  • Leadership et coopération : la carte de l’équilibre
  • Life design
  • Managing Communication in an International Context
  • Mener une discussion orientée vers l’accord
  • Mieux se connaître pour devenir acteur de son avenir
  • Travailler en équipe dans une association
  • Un bonheur au travail durable ?

Humanités contemporaines

  • Opéra – musicologie
  • Philosophie des
    sciences
  • Droit des nouvelles
    technologies
  • Histoire de l’art
  • Architecture
  • Philosophie
  • Sciences politiques
  • Droit international
    comparé
  • Droit du travail
  • Psychanalyse
  • Humanities
  • Droits des technologies
    de l’information et de la
    communication
  • Sociologie de
    l’humanité

Les langues

La capacité à communiquer à l’international de manière précise et pertinente est un élément important dans la formation des ingénieur·e·s de demain. C’est un facteur clef de succès pour leur future carrière et leur développement personnel. L’obtention du diplôme d’ingénieur·e est conditionnée par la maîtrise de trois langues dont le français et l’anglais.

Contact campus IP Paris

  • Sigolène MorinResponsable des enseignementsTélécom Parisemailemail

Témoignages

Témoignage Marine Shaw

Que ce soit au niveau de la formation, des opportunités ou de la vie étudiante, je me suis totalement retrouvée dans la vie télécommienne. Actuellement en train de finir ma deuxième année dans les filières Science des Données et 3D et Systèmes interactifs, je planifie dans le même temps mon échange dans une école Finlandaise, Aalto University, dans laquelle j’aurai la chance d’effectuer ma troisième année en échange, pour poursuivre mon projet de travailler dans les interactions homme-machine.
Grâce au large choix de filières, aux différentes présentations et conférences organisées lors des deux premières années, il est très facile de trouver sa place dans une école comme Télécom Paris, à la fois proche des entreprises et à l’écoute de ses étudiants. Pour ma part, je me sens accompagnée, comprise et confiante pour l’avenir, l’école mérite amplement sa place de première école du numérique.
Marine Shaw, promo 2022

Témoignage Adrien Maes

Après avoir fait 2 années de prépa (MPSI puis MP*), j’ai intégré Télécom Paris. La première année est très généraliste et nous permet d’avoir un panel large de bases pour le métier d’ingénieur. La première année, grâce aux cours mais aussi aux projets, nous permet d’affiner nos goûts et de choisir nos filières de deuxième année. J’ai donc choisi les filière SE (systèmes embarqués) et GIN (grandes infrastructures numériques). La première pour son côté pratique et les domaines passionnants qu’elle aborde, qui nous permettent de comprendre réellement le fonctionnement des processeurs par exemple. La deuxième car je suis passionné par le sysadmin et le réseau. En effet, je suis aussi très investi dans la riche vie associative de Télécom, notamment dans l’association de réseau, mais aussi aux Orchestres du Plateau de Saclay. La vie associative permet à chacun de s’épanouir et chaque association est ouverte à tout le monde, débutant ou expert dans le domaine.
Après 2 ans à Télécom Paris, je prépare ma troisième année en Erasmus à Munich. Même si je n’avais pas mis Télécom en premier choix aux concours, aujourd’hui je le ferais sans hésiter car c’est l’école qui me correspond parfaitement, tant au niveau de la formation que de la vie associative, qui est vraiment incroyable !
Adrien Maes, promo 2022

Témoignage Ruila Juhasz (2020)

Au cours de mes deux premières années à Télécom Paris, j’ai pu choisir un cursus sur mesure et une formation « à la carte ». J’ai suivi les filières Traitement du Signal pour l’Intelligence Artificielle et Stratégie, Innovation, Marchés. Mes cours étaient majoritairement en anglais, ce qui m’a beaucoup aidée dans mes candidatures internationales, aux États-Unis notamment.
L’année prochaine, je vais donc poursuivre mes études à l’université de Berkeley, en Californie, dans le département de recherche opérationnelle.
Venir étudier à Télécom a été probablement mon meilleur choix de formation. Permettant à tous les élèves de choisir la formation qui leur convient, dans un cadre intellectuellement motivant et très ouvert sur l’international, Télécom est une école hors pair fidèle à sa réputation de première école du numérique de France.
Ruila Juhasz, promo 2020

Votre formation à Sophia-Antipolis – EURECOM

Nota : le cursus Sophia n’est plus proposé à partir de la rentrée 2021. Les étudiants actuellement en 2e et 3e années qui ont initialement choisi Sophia terminent leur cursus à Eurecom comme prévu.

La formation à Sophia-Antipolis est entièrement dispensée en anglais et ouverte à l’international avec l’opportunité d’étudier avec 75% d’élèves internationaux issus de grandes universités étrangères partenaires d’EURECOM.

Les enseignements scientifiques et techniques

Le Cycle Master fonctionne sur le modèle des unités de valeurs capitalisables appelées « modules longs » ou « modules courts » de formation à EURECOM. L’année scolaire est divisée en semestres. Le Cycle Master de deux années est donc constitué de quatre semestres.

Les élèves à EURECOM doivent choisir 1 filière parmi 4 :

  • Communications mobiles
  • Objets intelligents
  • Science et génie des données
  • Sécurité des systèmes de communications

Les cours d’enseignement général

L’efficacité des ingénieur·e·s d’aujourd’hui repose non seulement sur leur expertise scientifique et technique mais aussi sur leurs qualités relationnelles, de management de projet, de management d’équipe, etc. Ils et elles auront en effet à gérer non seulement la résolution de problèmes techniques, mais devront être capables de travailler en équipe, de gérer des conflits, de discuter et de défendre des budgets etc.

Les étudiant·e·s au cours de leur formation auront donc à suivre un certain nombre de cours obligatoires dans ces domaines (Économie, Droit, Sciences Humaines), mais auront également la possibilité de choisir des cours supplémentaires qui les amèneront à développer ces qualités et d’appréhender tout un ensemble de connaissances qui leur permettront d’évoluer dans leur vie professionnelle.

 

Les enseignements de langues

Du fait de la diversité des nationalités d’origine, les cours de langues sont mis en place en fonction des niveaux et de la demande. Cinq langues sont généralement proposées : allemand, anglais, espagnol, italien et japonais. D’autres langues sont enseignées si un nombre suffisant d’étudiants, intéressés et de même niveau, en fait la demande.

La thèse professionnelle

Le dernier semestre est dédié à la thèse professionnelle, effectuée en entreprise dans la plupart des cas à l’étranger. EURECOM propose à ceux qui le souhaitent de suivre une filière entièrement en anglais.

 

Contact cursus Sophia-Antipolis

  • Pascale CastaingResponsable du Service de la Formation EurecomTélécom Parisemailemail